Dans la tête de David Siodos

Expositions, livres, émissions TV ou radio...
Répondre
Avatar du membre
Patrick Rehault
Messages : 71
Enregistré le : dim. 09 oct. 2022, 10:59

Dans la tête de David Siodos

Message par Patrick Rehault »

Dans Le Photographe Minimaliste, un photographe toulousain : https://lephotographeminimaliste.fr/dan ... id-siodos/

Olivier, si tu ne connais pas déjà, ça devrait te plaire. Moi je suis fan, autant de la façon de travailler que des résultats.
Avatar du membre
beacolbert
Messages : 1522
Enregistré le : lun. 23 mars 2020, 14:58

Re: Dans la tête de David Siodos

Message par beacolbert »

Mercxi, belle découverte.
Avatar du membre
Bernard
Messages : 636
Enregistré le : dim. 22 mars 2020, 18:48

Re: Dans la tête de David Siodos

Message par Bernard »

Je n'aimerais pas être dans la tête de ce monsieur !!
Avatar du membre
Saint-Laurans
Messages : 1977
Enregistré le : dim. 22 mars 2020, 23:45

Re: Dans la tête de David Siodos

Message par Saint-Laurans »

J'ai enfin pu profiter des vacances et de la pluie pour lire ça ! Quelle claque !!! J'adore. J'adore ses images, ses thèmes et ses inspirations : Ackerman, Moriyama, Roudière et tant d'autres. J'ai des bouquins de ces trois-là, ils font partie de ce que je considère comme des pépites de ma bibliothèque (et pourtant, elle est bien remplie).
Merci pour cette découverte... je suivrai attentivement son travail dorénavant.
Et en plus, de Toulouse... ça me rajeunit ;) et ça me fait voir Toulouse sous un autre angle.
Avatar du membre
Gunther
Messages : 774
Enregistré le : lun. 23 mars 2020, 10:24

Re: Dans la tête de David Siodos

Message par Gunther »

Merci pour cette information. Au départ on est un peu "choqué" mais très vite, on rentre dans l'image et c'est envoûtant, profond, émouvant. un artiste hors normes. le visionnage de son interview est éclairante et indispensable à la compréhension et à la réalisation de ses projets. Une belle claque !
Voir le monde dans un grain de sable et le paradis dans une fleur sauvage.
Tenir l’infini dans le creux de la main et l’éternité dans une heure.
William Blake – 1757-1827
Répondre